Skip links

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Etymologiquement le mot « sophrologie » vient du grec « SOS », « PHREN », « LOGOS », signifiant respectivement « harmonie », « conscience », et « science ». La sophrologie est donc, à l’origine, une science qui étudie la conscience harmonieuse. Aujourd’hui on la définit communément comme étant une méthode pratique agissant sur le corps et l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

La sophrologie se pratique le plus souvent assis ou debout, plus rarement couché s’il est pertinent de le faire dans cette position, en fonction de l’objectif ciblé ou des contraintes de la personne accompagnée. Elle s’appuie principalement sur des mouvements corporels légers, des exercices de respiration, ainsi que des exercices de visualisation.

Les bienfaits de la sophrologie

En activant les ressources propres à chaque individu, la méthode vous accompagne à prendre conscience de votre corps de manière plus affûtée, à trouver un équilibre corps/esprit plus adapté et à développer une meilleure connaissance de vous. Vous changez ainsi votre rapport à vous-même et aux autres et vous développez de meilleures capacités d’adaptation aux conditions de vie actuelle en société.

L’histoire de la sophrologie

La sophrologie a été créée en 1960 par le Professeur Alfonso Caycedo, médecin neurologue et psychiatre colombien, exerçant à Madrid. Devant les méthodes parfois invasives utilisées dans les hôpitaux psychiatriques de l’époque, il met au point et teste ses propres exercices pour soulager les patients, en s’inspirant largement de méthodes orientales, telles que le yoga, la méditation, le tummo ou encore le zen.

 

Les résultats sont probants, à tel point que la sophrologie commence à sortir du champ médical pour toucher le monde du sport dans les années 1970 : l’équipe suisse de ski est la première équipe de sport de haut niveau à bénéficier de ses bienfaits. La méthode se diffusera ensuite plus largement pour présenter aujourd’hui un caractère social, préventif et pédagogique, s’adressant à chacun.

À qui s’adresse la sophrologie ?

La sophrologie s’adresse à toute personne curieuse de découvrir cette pratique : adultes, adolescents et enfants à partir de 3 ans.

Elle s’applique en réponse à certaines problématiques, telles que la gestion du stress et des émotions, la qualité du sommeil, la préparation mentale (sport, examens…), la gestion de la douleur, la confiance en soi, l’adaptation aux changements… Elle est également idéale en prévention ou en pause « bien être » dans son quotidien, pour conserver sa vitalité.

Comment pratiquer la sophrologie ?

Vous n’avez besoin d’aucun matériel, ni d’aucune tenue spécifique pour pratiquer. Vous pouvez faire de la sophrologie à tout moment de la journée, en séance, accompagné d’un thérapeute, chez vous ou sur votre lieu de travail, en autonomie. Peu importe l’endroit, il est toutefois recommandé de pratiquer dans un environnement calme, où vous ne serez pas dérangés.

 

Qu’elle soit collective ou individuelle, une séance avec un ou une sophrologue dure, la plupart du temps, une heure. Elle se décompose en un temps d’échange, un temps de pratique et un temps de « feedback » (retour sur expérience). Lorsque vous pratiquez seul, vous êtes libre de choisir la durée que vous souhaitez consacrer à chacune de vos pratiques.

À quelle fréquence pratiquer la sophrologie ?

La notion d’entraînement est fondamentale en sophrologie. Comme pour les sportifs, plus on pratique, plus on a de chance d’obtenir les résultats souhaités. Cela s’explique au niveau neurophysiologique : plus une expérience est répétée, plus elle « laisse des traces neuronales ». Nous conseillerons donc toujours, et autant que possible, de pratiquer en dehors des séances formelles. Le professionnel vous aiguillera bien sûr sur une fréquence et des exercices adaptées à vos besoins et vos contraintes personnelles.

Suivez-moi

Sur Instagram